13/12/2017

délit de #solidarité, ce crime contre notre #humanité


Dans cette France d'aujourd'hui, celle aux fameuses "racines chrétiennes" dont les SOUS-chiens nous rebattent les oreilles , aider son prochain est désormais une faute, un délit comme en atteste un récent jugement

Si aider son prochain est devenu un délit, alors que penser de ce passage de la bible  : "Si ton frère devient pauvre et qu’il manque de ressources près de toi, tu le soutiendras, même s'il s'agit d'un étranger ou d'un immigré, afin qu'il vive avec toi... /Lévitique 25:35 /" un appel à violer la loi de notre république...en marche... ?

Et que penser de notre humanité ?

Nous demande-t-on de tourner les yeux face à la misère, de ne pas sauver des enfants, hommes, femmes, qui risqueraient de mourir dans la vallée de la Roya, par ce temps glacial ? Dans ce cas, si ces êtres humains mourraient de froid, ne serions nous pas coupables de non assistance à personne en danger ? de les abandonner en pleine montagne, de ne pas leur donner d'eau potable, pas de couverture, de ne plus leur accorder de dignité, de leur renier même le droit d'être des humains, d'être nos frères et sœurs ?!
Nous demande-t-on de les laisser se noyer en méditerranée ? 
Nous demande-t-on de faire une croix sur ce qui fait de nous non seulement des français attachés à ces valeurs de fraternité ? Nous réclame-t-on de devenir des monstres sans cœur en regardant crever ces êtres humains sans bouger le petit doigt ?

Alors que les associations caritatives d’hébergement reçoivent des courriers de préfecture leur demandant de lister ( ficher ) les demandeurs d'asile, afin de les assigner à résidence ( de les parquer), pour les "éloigner" le cas échéant... je ne peux m’empercher de me demander, sommes nous en train de commettre les erreurs du passé ?
Demande-t-on aux français dont beaucoup ont tendu la main aux enfants juifs durant la seconde guerre, les ont caché, pour les empêcher d'être fichés, parqués puis envoyés vers les camps de la mort, de laisser mourir les migrants en méditerranée ou dans la vallée de la roya ? de les renvoyer vers la libye dans des camps d'esclaves, vers la syrie et ces bombes chimiques ? 

Une loi peut être légale, elle n'en sera pas pour autant humaine ou juste... 
Les nazis ont créé des lois, des statuts des juifs, la France en a fait de même, elle a créé un code noir pour faire d'autres êtres humains des marchandises... Des lois immondes, des crimes contre l'humanité ! Combien de temps avant que notre France d'aujourd'hui ouvre les yeux sur ses crimes d'aujourd'hui, y aura-t-il repentance dans quelques décennies pour l'attitude de notre pays face aux réfugiés actuels ? Tous ces gens pourront-ils nous pardonner pour notre indifférence face à leurs souffrances, notre cruauté ? 

Si l'identité de la France repose désormais sur le délit de solidarité, la délation et le fichage dans les centres d'hébergements, si pour être français il faut être inhumain, alors le peuple français méritera effectivement cette dénomination de peuple de SOUS-chiens... 

mais la France c'est aussi ce fabuleux élan du coeur, son humanisme, son héroïsme et je tenais à rendre hommage à certains de ces résistants de la vallée de la roya, qui bravent la loi par humanité...j'aime à croire que nous sommes nombreux prêts à écouter notre conscience plutôt que ces relents d'égouts que la télé nous renvoie avec ces pseudos penseurs fachos de droite ou de gauche...bref réveillons-nous avant qu'il ne soit trop tard.

Quant à notre président qu'il cesse d'utiliser à tort et à travers ce terme de solidarité de la france dans ces discours complexes...qu'il cesse de faire du surplace face à ce drame humain qui se joue chez nous :  la solidarité DOIT pouvoir s'exprimer librement sur notre territoire ! 

j'en profite pour relayer cette mobilisation d'êtres humains envers d'autres êtres humains : ICI

22/11/2017

esclavage moderne : de l'indignation éphémère...

Et tout à coup, "les gens" découvrent l'esclavage dans notre joli monde moderne... En Libye...en Mauritanie... l'Apartheid pour les Rohingyas au Myanmar...
Il y aurait 25 millions d'esclaves sur la planète...

Le secret de polichinelle... le monde en parlait déjà en Avril 2017 mais n'a pas beaucoup choqué  à l'époque ( arf y avait campagne électorale...)  Faut croire que l'info n'a pas assez buzzé sur les réseaux sociaux pour que de grandes et belles voix s'élèvent en AVRIL 2017...




Il aura fallu un article de plus, mentionnant le prix de l'être humain en Libye pour que l'indignation explose -enfin- puis la mobilisation qui redonne de l'espoir dans la nature humaine.

Mais... combien de temps le sort de ces êtres humains va retenir votre attention, quelle va être le prochain buzz qui va vous écarter de cette noble mission de lutte contre l'injustice, contre ce crime contre l'humanité, voilà la question que je me pose...
sauver le monde c'est épuisant, tout le monde n'a pas l'étoffe du héros, du chevalier sans peurs et sans reproches...sauver une personne c'est déjà un sacré bordel, lui donner du temps, de l'écoute, de l'énergie, mais sauver 25 millions d'esclaves piégés dans cet enfer qui repose sur l’appât du gain d'une poignée de voraces... alors là ...

Vous là assis devant votre ordi, si vous croisez un migrant issu de cet enfer, qui a réussi à survivre à l'esclavage en Libye, à survivre à la traversée pour venir jusqu'à vous, ce gars ou cet enfant qui dors sur les trottoirs de Paris, allez vous lui tendre la main ? lui offrir un repas, un lit ne serait ce que pour une seule nuit ? Ne serait-ce que quelques minutes de votre vie bien confortable d'européen connecté qui dort dans son immeuble d'une grande cité française pour lui demander comment vas-tu mon ami ?

 Alors oui pétitionnez, révoltez vous sur vos écrans de smartphone à 800 euros, marchez dans les manifs si la pluie ne tombe pas ( faut jamais trop se mouiller...) mais surtout si vous tendez la main, essayez au moins de ne pas la lâcher avant d'être certain que votre mission est remplie... ou bien votre indignation n'aura servi à rien si ce n'est vous donner bonne conscience.

Espérons désormais que l'esprit complexe à la tête de notre pays réagisse contre la vente d'être humains...et qu'il entraîne à sa suite les dirigeants européens pour que ce crime contre l'humain cesse. !


24/10/2017

#balance ton porc du 15ème , le meetoo d'Anna...

nous avons toutes un #balancetonporc en travers de la gorge, parfois il n'a ni nom, ni visage, parfois multiformes, ce porc là est constitué de strates de toutes ces insanités, de ces actes non consentis, taches indélébiles... 

les femmes grandissent avec cette épée de Damocles au dessus de la tête, croiser la route du grand méchant loup, dans la rue, à l'école, au boulot, dans le métro, sur la route, arrêtée à un stop, il vous lance par la vitre sa pensée salace, son envie...son projet...pauvre con, j'ai un démonte pneu à portée de la main... voilà moi ce qui me vient dans ces cas là, mais je n'ai pas toujours un tel outil en main, et il m'est arrivée d'oublier ma caisse de bob.

le problème du porc n'est pas son existence depuis la nuit des temps, mais de réaliser qui on sera face à lui, et après lui. Il nous renvoie toutes à notre force, supposée, imaginée, à cette héroïne qui dort en nous mais qui des fois s'oublie.
Mon metoo, c'est meurtres low cost, voilà pourquoi j'ai créé ce personnage d'Anna...Anna une héroïne qui lui dit ses quatre vérités en face à face, et fait de lui, ce qu'il a fait d'elle, une victime. Ce n'est qu'un roman, où balancer un porc du 15ème étage est jouissif et réparateur, pour ma tueuse à gages, mais c'est surtout un message aussi à toutes les petites Anna, qui se taisent pour se protéger du regard, du jugement des autres...il y aura toujours une personne pour comprendre, surement une femme, qui vous libérera du poids du silence.

Pourquoi n'avoir rien dit ? n'avoir rien fait...une accusation de faiblesse, d'accord tacite...et la culpabilité qui en découle...ben oui pourquoi ? question lancinante... que faut il faire quand un gars te fiche la main au cul dans le métro, une baffe... et quand un gars te colle dans un recoin étrangement sourd à ce non tonitruant, un coup de pied dans les couilles...ça a l'air facile hein...dis ainsi ça a l'air facile mais ça ne l'est pas quand on réalise qu'on est pas si forte, que la terreur nous tétanise. 
Anna a transformé cette terreur paralysante en rage dévastatrice, les porcs qu'elle croise désormais, décèlent dans son regard, qu'il n'y a ni terreur, ni paralysie, mais une sorte de défi car elle ne sera plus jamais une victime. 
Je ne prône pas les méthodes excessives ( et illégales je le précise)...d'Anna, je prône la prise de conscience de cette réalité sociétale qui s'obstine à faire des femmes des êtres à part, en nous reniant le droit à l'égalité, au respect, à la justice 
Je souhaite à toutes celles qui ont connu cette peur, vécu des actes indicibles, de retrouver la parole, et la force de ne plus se sentir coupables, vous n'êtes pas des victimes mais des héroïnes toujours debout, et chacune de celles qui #balancesonporc fait changer la peur et la honte de camp... à ceux qui hurlent à la délation, je leur réponds justice et...prévention pour nos consoeurs, et nos filles et leur adresse le geste amical au dessus (illustration)


17/05/2017

le conte de mère grand et du jeune louveteau


Il était une autre fois… ou comment aborder les sujets tabous via le conte.

et si le jeune petit chaperon rouge était tombée éperdument amoureuse de son loup sur le retour qui l’aimait d’une passion dévorante ? Et si la gamine en cape rouge avait épousé son poilu qui l’avait poursuivi de ses assiduités jusque dans les bois ? Aurait-on moins mal jugé le loup ?
Nan. . qui a prévu à son menu de la chair fraîche et innocente,  n’est rien d’autre qu’un pédophile, son sourire carnassier sait comment entraîner une jeune écervelée derrière les buissons pour lui retrousser sa jupette écarlate par dessus son petit cul juvénile. …

Il était une autre fois,  d’un jeune louveteau en culotte courte qui gambadait dans les couloirs d’un collège bon chic bon genre… sous le regard bienveillant de Mère Grand du petit chaperon rouge. Elle qui en avait un peu raz le bol de manger des galettes tartinées de beurre en lisant du Baudelaire, eut envie de connaître à nouveau le frisson du grand amour avec un jeunot, la quinzaine à peine, la regardant comme la huitième merveille du monde.
Keuuuuwaaaah la grand-mère du petit chaperon se tape le très jeune louveteau ?! Le papa loup tout comme sa louve de mère n’auraient-ils pas dû s’offusquer, s’indigner que mamie chaperon rouge poursuive de ses assiduités le jeune louloup ?

Eh bien non, figurez vous que dans ce conte de fée, le jeune loup étant un mâle, le conseil de famille décréta qu’il était normal de faire  ses armes de séducteur, c’est dans les vieux pots qu’on trouve la crème des crèmes disait Père Grand  Et pourquoi ? Parce que le loup dès son âge le plus tendre est un mâle, son saint goupillon est en pleine maîtrise de ses émotions, tandis que le petit chaperon rouge est une gourde, une biche effarouchée qui a besoin d’être protégée du le berceau à la tombe.
On a jamais vu en effet de chaperon rouge obsédée sexuelle, ni mère maltraitante, ni serial killer, et encore moins pédophile. Non, les membres femelles de ce conte de fée sont toutes des anges, fragiles, des victimes nées...sexisme s'il en est...

Seul le loup peut être qualifié de prédateur, de pédophile, son sexe jugé par nature dominant, agressif et sournois, tandis que Mère grand  est une douce créature bienveillante, aimante, qui n’a à coeur que le bonheur de son louveteau à qui elle transmettra son savoir.

Qui sait peut être même que dans ce conte revisité, le mariage de ces deux là validera cet amour éternel, que la Mère Grand deviendra la reine du château où son prince pourra régner sans qu’aucun n’ose remettre en question la naissance de l' idylle.
Les féministes de la forêt de ce conte de fée pourront se révolter en argumentant que toute polémique à propos de l’écart d’âge entre Mère Grand  et le louveteau serait une illustration magnifique du sexisme ambiant, et que bien souvent, de vieux loups sur le retour refont leur vie avec une jeunette sans que personne ne s’en révolte ; le lecteur devrait se questionner non sur l’écart d’âge mais sur la genèse d’un conte de fée entre un adulte en charge d’éduquer les jeunes esprits et un louveteau qui a encore ses dents de lait… rha c'est le passé hein, pardonnons cet écart de conduite voilà la sentence unanime.
Dans certaines versions du vrai conte, la mère du chaperon rouge débarque dans la forêt et plombe le vieux loup avec le fusil du pépé pour avoir osé s’en prendre à son innocente fillette.
Imaginons, que dans la version revisitée l’enfant est un très jeune berger parti rendre visite à sa mamie, se faisant coincer dans les bois par une louve expérimentée, la réaction maternelle devrait être la même, au nom de l’égalité des sexes car après tout :  petite femelle, ou petit mâle, n’ont-ils pas à être protégés avec tout autant de fougue ?
Toutefois, au-delà de ces joutes féministes, au-delà des fans de contes de fées qui se terminent en happy end au pied d’un palais ou de la pyramide de la Louve, il restera que beaucoup de vrais chaperons rouges, et de petits louveteaux, ne seront jamais rien d’autres que des victimes de loups vicieux et de Mère grand  abusives, et qu’aucune histoire d’amour au long cours ne viendra redorer leur histoire pour en faire un conte de fée.

voilà, fin du conte et retour à la réalité...

27/04/2017

Tendre la main à gauche, c'est maintenant

Nous voilà à la veille d’un second tour qui possède tous les ingrédients de la tragédie… une majorité de français pour sauver notre démocratie va glisser un bulletin de Macron dans l'urne

Objectif : faire barrage à la versionVoldemort en jupette, la cruella denfer, la pote de Poutine...bref la blonde qui nous les brise menu à chaque élection d’envergure, enfin elle, son pater, sa nièce blondi-blonda et toute sa clique.


Oui ils sont 7 millions d’incultes désespérés, effrayés de la vie en général, des nostalgiques de cette France où les bonnes femmes se baladaient en tablier à fleur, ou les hommes claquaient des doigts pour qu’on leur apporte leur pernod devant la ORTF, "c'est que ma bonne dame les arabes étaient « chez nous » en Algérie, les noirs étaient « chez nous en Afrique », et « chez nous », ici, ben y avait que des blancs…eh ben ouais" (je cite le connard moyen roulant des mécaniques qui tremble dans ses petites bottes quand il croise un barbu même un hipster hein :)


Bref... chez nous est une expression qu’ils aiment les fachos , pourtant, ils sont chez NOUS, nous les cons qui vont devoir aller préserver le pays de leurs idées moisies de psychopathes.


( oui arrêtons de leur trouver des excuses genre ils sont malheureux, incompris, pauvres etc, ce sont des tarés point barre et que l’on réussisse à me prouver le contraire)


Et pour sauver la France, on a ...euh...Macron...oui bon superDupont était occupé.


Je vous fais noter que le produit marketing anti-marine est désormais le seul choix que nous ayons pour barrer la route à l'extrême droite parce que vous êtes pour 23 % non point convaincus que Macron est une lumière, une solution miracle, mais juste pas assez courageux pour avoir voté pour autre chose... combien j’en ai entendu me dire « ah ben je vote macron, ils disent qu’il va gagner « mais vous êtes cons ou bien vous êtes cons ? Voter pour un gars qui va vous pondre une super mega loi travail via ordonnances ?! Vous êtes masos je vois que ça… le 49-3 vous a pas suffi comme mode de gouvernance, ou bien vous savez même pas ce que sont des ordonnances...bref passons.


Alors voter Macron admettons…


mais en tant que républicains et démocrates, les fans de Macron, devraient soutenir ceux et celles qui ne sont pas que des machines à voter et faire barrage ( environ 55 % des votants quand même dont une majorité à gauche) , et qui souhaiteraient que le jeune premier libéral, réalise qu’il va devoir faire un pas vers ceux qui n’ont aucune envie de son programme libéral, le pousser à mettre de l’eau dans son vin de messe ni à gauche, ni à gauche...parce que nous vivons déjà dans un pays raciste, où le contrôle au faciès, les insultes, les traitements inégaux sont le lot de beaucoup de français, dans leur vie quotidienne, dans leur boulot, alors je le crains, pour les gens directement concernés qui vous soucient tant, l’argument racisme risque de ne pas être assez efficace pour les motiver à voter « pour Macron », va falloir "donner" plus pour gagner plus de voix...


Devenir président c’est regrouper autour de soi, or Macron n’a pas bougé d’un iota depuis son discours en mode star’ac le soir du premier tour.


Nous sommes une majorité à n’avoir pas voté pour lui, et vous n’êtes que 23 malheureux % à l’avoir fait, alors de grâce ayez au moins un peu d’humilité et de décence, car à force de moquer ceux qui digèrent mal cette victoire de pacotille, et ont sur l’estomac les trahisons de leur propre camp, et d'ignorer leurs légitimes attentes... vous risquez d’avoir une très mauvaise surprise au soir du second tour, ce qui je l’avoue me serait, malgré tout fort désagréable…


Macron chute d'ors et déjà dans les sondages...ceux qui le donnaient gagnant à coup sûr contre Le Pen, alors je sais que mon avis de petite bretonne intéresse peu de personnes mais nos ténors socialistes qui ont soutenu Macron au lieu de leur candidat légitimé par la primaire, devraient tenter de ramener notre jeune banquier à la raison, le bras de fer, et le choix de l'orgueil, avec une population déboussolée et elle même têtue comme une mule, me semble une idée très dangereuse...Tendre la main à gauche, c'est maintenant ? attendons...il n'est pas trop tard, le 7 au soir, il sera trop tard.


pour ma part, je voterai Macron pour faire barrage au FN, parce qu'entre ma fierté de gauchiste et vivre dans une dictature d'extrême droite mon choix est vite fait... quant à mes convictions elles resteront inchangées et je voterai pour elles aux législatives...si ce concept ne disparait pas dés le 8 mai...


PS : je ne salue ni Hollande, ni Valls, ni tous les socialistes élus qui ont trahis notre confiance et ne meritent pas notre respect, et j'espère que les gens comme moi se souviendront de chaque élu, chaque député socialo qui a craché sur le choix de la primaire de gauche durant toute la campagne et nous a rendu impossible la victoire d'un programme qui présentait les ingrédient d'un bel espoir pour notre pays.






















19/04/2017

ma playlist de campagne

Premier tour... en musique, ou comment adoucir les mœurs des électeurs...et des blogueurs
Étant donné le niveau de cette campagne, et que de toute évidence l'argumentation rationnelle ne remettra pas d'aplomb certains égarés, je propose ma playlist pour vous donner mon bref avis sur certains des candidats cuvée 2017
Je passe le relai à des blogueurs qui ont chacun un champion, comme nous tous, afin d'animer joyeusement cette fin de campagne ;) qui transmettront à leur tour si le coeur leur en dit.
alors sont nominés, Sarkofrance, CyCee, le breton Yann, le lyonnais Bembelly, le naturiste Jegoun, 
l'ami Jeff qui n'est pas tout seul
bref une petite radio de la campagne pour tenir le choc du 1er tour...


Par qui commencer...

COMPTE PAS SUR MOI pour Poutou, un peu de douceur et de sincérité dans ce monde de brutes, durant le premier ( et dernier ?)débat à 11, il a volé dans les plumes de Fillon et de Le Pen, ça ne changera rien à la face de cette campagne, mais avouons que cet instant était beaucoup...bon ! Bref, il mérite bien une chanson et un poutou...


ARSENE LUPIN pour Fillon
ah François... le culot à l'état pur, la quintessence de la mauvaise foi, champion des réponses fuyantes, du refus d'assumer le naufrage de la droite républicaine qui a commencé avec son mentor Sarkozy... la nouvelle droite et ses soutiens Sens commun, manif pour tous, et Megret ... 



LÈCHE BOTTE BLUES pour Macron
Votre jeune prodige, tout un roman... que dis-je une bible...notre sauveur ni gauche-ni gauche, soutenu par Hollande, Valls, par la droite, le centre, tout le monde l'aime, et il aime tout le monde, dit il... il n'assume pas son bilan chez Hollande, ni son échec à redresser quoique ce soit, mais fort du vide sidéral de son programme, et de ses contradictions, grâce au vote utile, tu vas peut-être avoir droit à leuuuur proooojet...

LES LIMITES pour Melenchon
 un vieux briscard de la politique qui a su s'adapter aux nouvelles technologies, réseaux sociaux, hologramme, il n'en utilise pas moins une vieille péniche pour atteindre un potentiel électorat, las du traditionnel pédalo... Bon les insoumis, une furieuse envie de dépasser les limites ça se comprend le raz le bol mais on risque de payer pour ça...

JE SUIS CHEZ MOI pour Le Pen...pas une dédicace, un message
Le Pen utilise toujours les mêmes recettes haineuses, énonçant les problèmes sans fournir de solutions, bras armé du vote utile qui mènera les électeurs républicains à faire barrage au mépris de leurs idéaux et ce avant même de lâcher leur bulletin dans l'urne en suivant sagement les consignes des instituts de sondage...Un message à marine et ses fans, vous êtes chez moi et chez tous les républicains, à bon entendeur...

Thierry La Fronde pour Hamon,
notre breton, qualifié de frondeur, lâché par les socialistes de gouvernement tels que Valls, Hollande, Le Drian...qui soutiennent Macron au mépris du résultat de la primaire de gauche, s'accroche à ses convictions et à son programme, et ses soutiens aussi... faire mentir les sondages, tenir... il ne tient qu'à nous puisque nous sommes toujours...debout.








16/02/2017

#Macron, en marche...pour tous...enfin surtout pour lui



 Macron, quand il était tout petit déjà il faisait épouvantail pour faire peur aux moineaux...et puis il a grandit...et maintenant il attire les têtes de linottes... ironie du temps qui passe (notons qu'il est toujours bon comédien)

Il a même été ancien ministre de l'économie, chantre
 ( ou chancre, hum, chantre je crois, chancre, c'est un truc tout moche qui se développe comme une verrue sur le bout du kiki des garçons...encore que Macron c'est un truc qui se développe comme une verrue au bout de la gauche, enfin tellement au bout qu'il se développe à la droite de la droite, y a des antibiotiques pour ce genre de maladie ? avoir mal au kiki c'est pas confortable...revenons en aux faits...) 
enfin chantre du voyage en bus... porte voix du patronat...
( Il roule pas en bus, maintenant il marche, c'est dire comme il est pas doué hein...bref oublions sa carrière de ministre ou de secrétaire d'état, de toute façon personne ne saurait dire ce qu'il a foutu durant 4 ans) 
Et un matin, il a eu une révélation, son destin c'est président de nous les français ( moi j'avais rien demandé je vous fait dire, je croyais même qu'il rigolait...enfin c'est pas parce qu'il a été nul comme ministre qu'il ne doit pas rêver et postuler hein)
Donc notre jeune premier
( qu'il est beau et bien coiffé dans son costume tout bien repassé de banquier, enfin il n'est plus banquier, je crois, je me demande dans quelle banque il finance son prêt pour sa campagne électorale...a-t-il un prêt à taux zéro...hum à vérifier...)
 Il n'est plus banquier, ni ministre, il est marcheur, c'est comme randonneur, mais sans le bâton de marche
( ce qui devrait nous rassurer car actuellement les personnes ayant des bâtons et autres objets de forme phallique nous inquiètent un peu, cet amour de la raie publique et du corps électoral...me fait frémir)

Macron, le jeune marcheur...qui drague à tout va les manifs pour tous, des braves gens qui ont été humiliés dit il durant le débat du mariage pour tous
 ( enfin drague... moi dans mes valeurs, on n'appelle pas ça draguer, on dit racoler, et quand on est plus sur le trottoir et qu'on marche dans le caniveau, c'est que les affaires vont mal, la jupe courte clinquante ne fonctionne plus...) 
La manif pour tous humiliée...
( attendez, je sors un mouchoir...je suis...enrhumée)






Zemmour, manif pour tous...Macron ne va pas faire la fine bouche, s'ils veulent marcher, voire rouler pour lui il les aime, tous, comme Jésus qui pardonnait tout, tendait la joue ( c'est là que je me félicite d'être athée)
il est ni de gauche
ni de droite on vous dit...
Il est pire...Opportuniste...sans valeurs
(actuelles ? rha attendez la semaine est pas finie, il va peut être nous annoncer qu'il kiffe grave Marion ou Marine parce qu'il n'y a pas assez de femmes en politique...) 

Macron, il marche oui oui, en gros sabots, ça fait un boucan d'enfer, et puis à force de marcher ni à droite, ni à gauche, au raz du caniveau, il va finir les sabots crottés, et avec lui, tous ces gens qui le soutiennent si bien intentionnés...
Ah lala que ne faut il pas faire pour épouser Marianne et devenir son premier homme...

Pauvre Marianne... lui Président ? Réveille toi ma fille, ce gars marche pas pour toi...mais pour lui !